19 janvier 2018

Relation entre prix de l’immobilier et papy-boom

Le papy-boom a un impact direct sur le prix de l’immobilier actuellement. Le ratio retraités/actifs influence le ratio offre/demande en termes de logements. Cela a des conséquences indéniables sur le prix de l’immobilier.

L’impact du papy-boom

En France, la démographie agit sur le prix de l’immobilier. Les tarifs des logements varient suivant les facteurs démographiques qui surpassent les facteurs tels que le taux d’intérêt ou les revenus que l’on cite habituellement. Cela se traduit par le doublement, voire le triplement des prix de l’immobilier entre 1997 et 2007. Les baby-boomers, c’est-à-dire les individus nés avant 1970, sont devenus propriétaires à cette période. On peut ainsi expliquer la hausse des prix par la conséquence d’un phénomène de demande résultant de la variété des classes d’âge en France. Les retraités sont les plus avantagés par cette envolée en ce moment.

Découvrez les formations de Yann Darwin

Une disparité dans la hausse des prix des logements

La population totale et les retraités/actifs sont des facteurs influençant le prix de l’immobilier en France. Leur impact diffère d’un emplacement à un autre. Le vieillissement de la population peut causer la hausse des prix des logements dans certaines régions et leur baisse dans d’autres. L’Hexagone se divise en trois départements dans ce sens. Le premier concerne une dépréciation progressive du parc immobilier due à la population de plus en plus vieillissante. Le second rassemble des départements dans lesquels la population est des plus vieillissants et conduit à une chute des prix des logements. Dans le dernier département, le vieillissement est faible et la population hausse en nombre, ce qui cause une augmentation des prix immobiliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *