La possibilité d’un krash immobilier est-elle à surveiller de près ?

Selon une publication de La Tribune, basée sur des analyses publiées sur Xerfi Canal, l’immobilier français est au beau fixe. Les prix haussent et assurent son bon moral. La possibilité d’un krach immobilier est à écarter, mais des événements économiques et financiers défavorables survenant au même moment pourraient bien le provoquer.

Une remontée rapide et incontrôlée des taux de crédits à l’habitat

Il s’agit du premier événement pouvant causer une crise immobilière. Elle peut être générée par un changement soudain de la politique monétaire, des tensions géopolitiques ou encore de la peur de l’explosion de la zone euro. Cela contribuerait à bloquer l’immobilier en faisant grimper les taux immobiliers qui sont pourtant porteurs du bon fonctionnement de ce secteur. Les moins immunisés sont les primo-accédants du marché ainsi que tous les ménages qui doivent remettre en vente un bien immobilier pour en acheter un autre. Les investisseurs, de leur côté, pourraient fuir l’immobilier à cause d’une remontée brutale des taux.

Crise bancaire et credit cruch

Le marché de l’immobilier ne peut survivre ou risque de perdre son niveau, sans crédit. Si les conditions de crédit revenaient à leur niveau au début des années 2000, les prix en France pourraient connaître un recul de plus de 40%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *