27 février 2019

IMMOBILIER : LES PRIX DEVRAIENT POURSUIVRE LEUR HAUSSE EN 2019

Après une année 2017 notable, le dynamisme du marché immobilier est maintenu en 2018. Auparavant, le volume des ventes et le prix n’a cessé d’augmenter dans la majorité du territoire. Et pour 2019, le prix moyen du mètre carré pourrait encore connaître une hausse.

Pour le marché de l’immobilier,  2017 a été une année exceptionnelle alors que l’année 2018,s’est vu être infernale. Les premières données de Century 21,l’un des principaux réseaux d’agences immobilières en France, ont révélé ce lundique le prix moyen au mètre carré dans l’ancien s’est avéré à 2.595 € en 2018. Ces informations représentent une augmentation de 1,7%sur 12 mois.

On peut dire que la stabilité du volume de transaction est approuvée aux environs de 950.000 ventes. C’est pour cette raison que l’année 2019, pour le secteur immobilier,prévoit d’être aussi brillante. Dans ses dires, le Président de Century 21, Laurent  Vimont, pronostique une légère augmentation des prix de l’ancien d’environ 1% à 2%. L’exercice de 2019 marquerait alors la fin de la tendance haussière. Par ailleurs, le volume de transaction est susceptible d’atteindre de nouveau le million de ventes.

Avenue Pierre-Dupuy, Habitat 67 et Tropique Nord, à la Cité du Havre, Montréal, Québec, Canada.

Les taux d’intérêts de crédits immobiliers historiquement bas sont donc l’une des principales raisons qui ont causé cette bonne condition. Et pourtant, au début de l’année 2018, cette hausse n’a jamais eu lieu. Au contraire, d’ailleurs ça se poursuit  jusqu’à ce jour, c’est plutôt en dessous de l’inflation. D’après Laurent Vimont, l’attraction de ce dernier doit toujours avoir lieu, au moins durant les premiers mois de l’année.

En plus, les Français ne s’y trompent pas, utilisant le crédit à plein régime. De ce fait, on a assisté à une augmentation de 1,6% en 2018, en ce qui est de la part d’emprunts souscrits pour financer un achat immobilier. Elle s’établit alors aujourd’hui à 78,4%. A part cela, on a également connu une réduction au niveau de l’apport personnel nécessaire pour financer une acquisition. D’ailleurs, comme l’explique Laurent Vimont, même avec des mensualités de 1000 €, l’emprunt immobilier peut financer 100% du prix d’acquisition d’un bien.

Et le Président de Century 21 de poursuivre que cela constitue pour lui un grand dynamisme du marché. Effectivement, selon ce grand réseau, depuis 2016, il est possible de s’acquérir d’un bien d’une valeur légèrement en-dessus de 200.000 €, sans apport, pour 1000 € de mensualités sur 20 ans. Ce qui est à peu près l’équivalent du prix moyen d’un immobilier ancien.

Evolution annuelle des prix moyens au mètre carré en France

Il faut toutefois faire attention car les prix sont susceptibles de ne pas être même dans toutes les régions. Ce cas le montre si bien. Si, en 2018, à Paris, le prix du mètre carré a augmenté de 4,1%, pour se fixer à 9,452 € ; dans trois régions, celui-ci a pourtant diminué.

C’est le cas de la Bretagne avec 2.007 €  le mètre carré ancien et -0,5% sur 12 mois, du Centre-Val-de-Loire avec 1.575 €  et un taux de -1,5% et des Hauts-de-France avec 1.412 € et -1,9%. Par ailleurs, parmi les régions de France, la Nouvelle-Aquitaine est a fortement progressé avec un taux de +7,5% en 2018, et un coût moyen au mètre carré de 2,227 €.