Améliorer sa retraite grâce à l’immobilier

A l’heure où près de 40% de jeunes Français redoutent le fait de ne jamais toucher de retraite dans le futur, il est indispensable de rappeler le la possibilité d’assurer ses vieux jours avec l’immobilier. Ces solutions vous y aideront !

Devenir propriétaire puis loueur

Pour assurer sa retraite, il est indispensable de ne pas dépenser en immobilier sur le long terme et donc de devenir propriétaire pour ne pas avoir à payer de loyer. Il faut veiller à le faire tôt dans la vie active pour ne plus avoir à rembourser de dettes lorsqu’on part définitivement à la retraite. Puis, on peut aussi louer nous-mêmes un bien acheté ou hérité et percevoir des revenus réguliers grâce à celui-ci, sachant que le rendement annuel brut de l’ancien va de 2 à 4% par an à Paris et de 3 à 9% en province. Cela représente autant que les placements actuels et permet de vivre sereinement sa retraite. Une autre solution consiste à percevoir des revenus locatifs en mettant une pièce de sa résidence principale en location. Elle permet d’éviter d’acquérir un nouveau bien immobilier à mettre en location et bénéficie d’avantages fiscaux.

L’étranger, le viager et le démembrement

S’expatrier à l’étranger quand on est à la retraite est aussi une autre astuce efficace. Le Portugal représente aujourd’hui une destination idéale avec son exonération d’impôt sur le revenu durant dix ans et son immobilier valant 40 à 50% moins cher qu’en France. En outre, on peut aussi opter pour le démembrement en achetant en nue-propriété un bien dont l’usufruit appartient à une tierce personne. Enfin, la vente en viager est aussi envisageable pour les retraités qui veulent percevoir des revenus complémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *